Funambule
La confiance sur le fil du funambule
16 février 2022

Les émotions

De la rencontre à l’interprétation !


Un bébé qui pleure, un bébé surpris, un plus grand en colère ou qui éclate de rire… Autant d’émotions que les tout-petits nous adressent pour communiquer, parce que l’émotion est un langage profondément humain et qu’elle se construit au cœur d’une relation partagée.

Une rencontre indispensable

Une émotion est l’expression d’une foultitudes de sensations agréables ou désagréables dans un instant-T , dans un contexte donné, dans une relation et un ensemble de stimuli qui peuvent être nombreux. Ainsi « les déclencheurs » d’émotions sont souvent multiples, parfois repérables, reconnus, parfois insaisissables. C’est pour cette raison qu’il serait bien malvenu de vouloir contrôler les émotions des enfants, peut-être même à chercher à ce que les enfants tout-petits  les définissent…

Les émotions sont langage et surtout communication. Il est important de ne pas chercher à les interpréter selon notre représentation d’adulte, notre sensibilité d’adulte et notre cerveau d’adulte.

Accueillir objectivement…  Ce que l’enfant me donne à voir

Ce matin Sammy semble très étonné. Chloé, Une jeune stagiaire vient d’arriver, c’est la première fois qu’il la rencontre. Son regard cherche celui de Mélanie, son Auxiliaire de puériculture qui l’accueille tous les matins. Ses yeux font des allers retours entre le visage connu de Mélanie à celui de Chloé. Sammy « scanne » par son regard Chloé pour une première « reconnaissance faciale humaine », tout en s’assurant que Mélanie reste bien à portée de mains…Quelques secondes s’écoulent, Chloé semble intimidée par la concentration et la profondeur du regard de Sammy qui poursuit son scanner d’identification. Dans ces instants suspendus, les émotions des adultes vont à la rencontre de celles de Sammy. Un temps partagé s’élabore, un temps lent s’ouvre au cœur de cette relation nouvelle. Cependant, Mélanie doit se lever pour accueillir Maéva qui arrive toute souriante dans les bras de son papa. Sammy perd son ancrage qu’il commençait à bien saisir et se met à pleurer … Une autre émotion prend le relais, dans un autre contexte, un autre temps.

Beaucoup de micro-évènements façonnent les multiples émotions qui se succèdent tout au long d’une journée. Ainsi l’émotion pointe la visibilité d’un état, dans un espace-temps pouvant être très court, car lui-même pouvant être modifié par d’autres circonstances.

L’émotion passe, une autre prend le relais

Lorsque le tout-petit se retrouve dans un environnement sécure, que sa sécurité affective est réelle, visible, palpable, les émotions se partagent, se confirment et donnent un sens à une relation stable et continue. Ainsi, l’enfant peut montrer son plaisir, ses doutes, ses colères sans qu’aucune de ses émotions ne soient jugées ou interprétées. Les émotions authentiques s’expriment dans le respect mutuel de cette communication si particulière où l’enfant montre naturellement sans artifice ce qu’il ressent au plus profond de lui-même. La posture de l’adulte autorise alors l’enfant à montrer sans pouvoir dire, ce qu’il ressent dans cet imbroglio de circonstances. La rencontre des émotions de l’enfant avec celles de l’adulte peut se faire. Le niveau de disponibilité, la capacité à rester objectif, l’état émotionnel de l’adulte se feront face dans un instant présent important inscrit au cœur d’une ambiance. Il n’y aura pas d’interprétation ni d’hypothèses posées, simplement le respect de cette rencontre aux couleurs d’une confiance partagées

Jeanne, 5 mois pleure beaucoup pendant le change. A peine posée sur la table à langer, ses yeux s’écarquillent. Jeanne a peur. Après plusieurs discussions avec les professionnelles, l’équipe a accepté d’accueillir la peur de cette petite fille sans chercher forcément des raisons familiales, des raisons extérieures et éloignées de ce qui pouvait se passer à la crèche. Chacune a appris à se recentrer dans une première urgence à rassurer Jeanne, à ne pas aller chercher une cause, mais bien à construire une disponibilité dans laquelle Jeanne pouvait venir se poser, parce que cette présence se faisait bienveillante, objective, dans un ici et maintenant décalée de toute interprétation.

Un accordage indispensable

S’accorder… comme des instruments de musique avant un concert, ou chaque instrument est bien là issu d’un savoir-faire, construit par des mains d’artisans expérimentées, joués par des mains d’artistes expertes. Lorsque les premières notes de musiques s’accordent, peu importe d’où viennent les instruments ni même les musiciens. La musique sera le résultat de cette harmonie dans un présent partagé… Et si nous allions jusqu’à faire une belle métaphore de cet enfant fabriqué avec les talents de notre génétique, fabriqué au cœur du giron maternel, puis accompagné par les talents parentaux, accueilli par les savoirs des professionnels pour que l’histoire de ce passage en crèche ou au domicile de l’assistante maternelle puisse s’écrire comme une partition de musique où les émotions des enfants rencontrent celles des adultes… Et réciproquement. Ce sera alors une impressionnante partition émotionnelle profondément humaine.

Mais, attention aux fausses notes !!

Parler d’accordage affectif interroge la réciprocité, la synchronicité. Les recherches en Neurosciences nous montrent combien cette synchronisation est importante pour l’élaboration du langage chez le tout-petit bébé. Elle l’est également pour le décryptage des émotions. Le bébé a besoin de (re)…encore…(co)… ensemble…(naitre)… Venir au monde… RECONNAITRE pour montrer et partager ses émotions.

Les interprétations des adultes sont le résultat d’un apprentissage des expressions émotionnelles que l’enfant ne possède pas encore dans toutes ses subtilités. Un enfant qui sourit quand on le dispute n’est pas en train de saper notre autorité… Un enfant qui fait « non » avec la tête, n’est pas en train de nous défier…

 

Bien sûr nous chercherons à comprendre ces multiples émotions, mais dans ce premier temps si précieux, nous partagerons ces émotions d’enfants qui nous disent avec authenticité comment ces tout-petits vibrent dans ce monde qu’ils découvrent à leur rythme… d’enfants.

                                                                                  Christine Schuhl   Mai 2022


Pour en savoir plus sur les journées petite enfance 2022:
                                                           https://www.journee-petite-enfance.fr

 

Quelques lectures pour aller plus loin :

  1. Dehaene, Face à face avec son cerveau, Odile Jacob, 2021.
  2. Dolto, C. Faure-Poirée, B. Robin, Les émotions et les sentiments Gallimard jeunesse.
  3. Schuhl,.C,  J. Serres, Laissons-les expérimenter ! Accompagner la construction des connaissances chez le jeune enfant, Chronique Sociale, 2021.
  4. Schuhl, C.,  V. Olivier-Martin, Nos enfants sont extraordinaires, Chronique Sociale 2022.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *